Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trentième anniversaire de la Convention Internationale des droits de l’enfant. 

Lundi 2 décembre, une fillette de 8 ans était invitée à s’exprimer lors d'une Assemblée Régionale espagnole. 

Dans la Convention (CIDE), l’écoute et la participation des enfants aux décisions les concernant est un droit fondamental. 

Le texte précise :  En tenant compte de sa spécificité , de la capacité de discernement de l’enfant. 

 

On se félicite qu'elle exhorte des élus  à continuer de "voter "des lois qui reconnaissent la diversité de chacun, »...« et surtout que les personnes trans, aient le droit d’être qui elles sont vraiment ». C’est touchant mais mee viennent 2 questions : (au moins) 

1/Qui a apprécié sa capacité de discernement ce petit garçon en plein Oedipe lorsqu’IL a dit  se sentir fille, au point d’engager médicalement sa trans-formation en ELLE? 

2/Pourquoi des élus ont besoin qu’un enfant leur dise qu’il faut bâtir un monde ouvert aux différences...

Commenter cet article

Juline 23/03/2020 22:46

Il n'y a pas de transition médicale à huit ans et ce n'est pas le propos de cette petite fille. Elle ne défend pas les droits "lgbt" mais spécifiquement ses droits à être au monde en vivant son identité de genre. Les conditions de sa présence à l'Assemblée, en tant qu'enfant, est effectivement à questionner mais sa présence physique déconstruit les imaginaires à son sujet. Bonne soirée