Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a trente ans, la France signait la Convention Internationale des droits de l’enfant, La CIDE. Nous étions 1600 militants qui avaient portés ce projet réunis à l’UNESCO, en janvier 1990 réunis pour 2 journées de colloque intitulés : F.Dolto : Enfants de droits, la révolution des petits pas. Nous avions passé en revue tous les progrès attendus de la misent en oeuvre effective de ce texte à partir de l’écoute des enfants. Ma conférence soulignait l’ambivalence des institutions à l’égard des enfants et l’espoir d’une attitude plus prévenante à leur égard. 

Ce mercredi 20 novembre nous étions aussi nombreux à l’UNESCO pour le 30ème anniversaire de la CIDE. Je retiens au moins 2 différences : La place de la parole des enfants et leur nombre dans l’hémicycle et la présence du Président de la République, des ministres et élus pour écouter ce qu’ils ont à dire. 

 

Retrouvez les propos des enfants dans plusieurs documents : ici

 

 

1/ Le rapport du Défenseur Des Droits:

La défenseure des enfants Geneviève Avenard, avec le concours d’une trentaine d’associations à consulté 2 000 enfants mineurs sur leur perception de leurs droits et des progrès à faire, notamment dans les services de l’enfance, à l’école, l’hôpital… 

La synthèse 

2/ La Charte de la dynamique la convention aux actes :

une trentaine d’ONG s’est rassemblée pour parler d’une seule voix,  pour une meilleure effectivité des droits de l’enfant en France et à l’international en direction des décideurs publics mais aussi de sensibiliser le grand public à ces enjeux.

 

 

3/ A venir :

Un rapport du Haut Conseil de l’Enfance du HCFEA (78 membres dont 12 enfants) : La parole et la participation des enfants aux politiques qui les concernent : l’exemple de la transition climatique. Publication en janvier 2020.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :